News

Des remèdes naturels livrés en toute sécurité

Le secteur pharmaceutique doit pouvoir s'appuyer sur des Supply Chains efficaces. En collaboration avec A.Vogel, fabricant de remèdes et compléments alimentaires naturels, Dachser a élaboré et mis en œuvre une solution logistique à valeur ajoutée reposant sur une stratégie de conseil interdisciplinaire axée sur la qualité et spécialement développée à cet effet.

De la famille des Astéracées, le rudbeckia renforce le système immunitaire
De la famille des Astéracées, le rudbeckia renforce le système immunitaire

"La force qui est en chacun d’entre nous est notre plus grand médecin" aurait dit Hippocrate, le fondateur de la médecine grecque. Les vertus curatives des plantes sont connues depuis des millénaires. Quant à Alfred Vogel (1902 – 1996), pionnier de la naturopathie, il a déclaré : « la nature a été mon université préférée ». A.Vogel, l’entreprise qu’il a créée, produit des phytomédicaments ainsi que des produits et des compléments alimentaires pour une clientèle internationale, à partir de matières premières issues de l’agriculture biologique.

Les produits phytopharmaceutiques (du grec phyto-végéttal et pharmakon-remède) représentent un marché se chiffrant en milliards. Les plantes médicinales sont souvent utilisées contre les rhumes. Mais les principes actifs végétaux sont aussi employés pour traiter et prévenir les infections respiratoires, ou comme tranquillisants ou remèdes pour l’estomac.

Du point de vue logistique, ces produits sont compliqués à manipuler car, comme les autres médicaments, ils doivent respecter les Bonnes Pratiques de Distribution (BPD) en vigueur dans l’industrie pharmaceutique. « Nous constatons que la pression des différentes autorités nationales et internationales, mais surtout des clients, ne cesse de croître sur les entreprises de ce secteur », indique Samuel Haller, Country Manager Air & Sea Logistics Switzerland.

Une concurrence toujours plus rude

Des services entiers se consacrent aux normes de qualité dans les grands laboratoires, et ces dernières poussent de nombreuses petites et moyennes entreprises pharmaceutiques jusqu’à leurs limites. Souvent, leurs ressources logistiques ne leur permettent tout simplement pas de reproduire et de contrôler ces processus qualité, sauf en acceptant des coûts plus élevés alors qu’elles doivent déjà affronter une concurrence rude.

Le fabricant suisse de compléments alimentaires naturels, A.Vogel, a lui aussi très tôt renforcé ses processus qualité dans la production. Mais il est vite apparu qu’il fallait faire plus. "Nous avons constaté que nous avions rapide­ment besoin de solutions sur mesure pour optimiser notre logistique et assurer le respect des standards de qualité", se rappelle Bernhard Bärtschi, responsable des ventes à l’international chez A.Vogel. C’est pourquoi, il y a environ trois ans, l’entreprise implantée près de Saint-Gall s’est intéressée à Dachser.

"Nous avons constaté que nous avions rapide­ment besoin de solutions sur mesure pour optimiser notre logistique et assurer le respect des standards de qualité."

"Nous voulions limiter les interfaces et créer des effets de synergie pour réduire les coûts et garantir le respect des processus qualité", explique Samuel Haller. Le conseil devait donc porter sur tous les types de transport. "Cela ne signifie pas nécessairement que Dachser assure tous les transports lui-même", indique Samuel Haller en précisant la démarche choisie. A.Vogel attendait plutôt une solution globale incluant tous les modes de transport et presta­taires potentiels.

"Nombreux sont les fabricants à sous-estimer les coûts indirects liés aux interfaces entre les différents modes de transport", explique Samuel Haller. Les entreprises sont par ailleurs nombreuses à refuser d’admettre le vrai montant des coûts engendrés par le transbordement, les immobilisations et les retards de transmission des données. A.Vogel travaillant avec différents partenaires tout au long de leur Supply Chain, c’était pour eux un problème récurrent. "Dans le secteur du transport de marchandises, il existe du fret normal ou du fret exceptionnel, explique Bernhard Bärtschi. Et il ajoute : opter systématiquement pour l’un ou l’autre type de fret n’est pas toujours la meilleure solution."

Les plantes fraîches sont essentielles...
Les plantes fraîches sont essentielles...

Des remèdes naturels fragiles

Les livraisons vers le Canada et l’Afrique du Sud forment une grande partie des transactions internationales de la société A.Vogel. Les BPD rendent les transports vers ces deux pays difficiles. Une analyse des risques liés au transport de remèdes naturels et compléments alimentaires a montré que les questions de conservation et de sensibilité à la température doivent être au coeur des préoccupations. "Nous en avons largement discuté de ce sujet avec Dachser", se souvient Bernhard Bärtschi.

Nous avons commencé par mesurer à courts intervalles les températures d’échantillons envoyés par conteneurs normaux. Et nous avons constaté de très nettes variations de température allant jusqu’à 25 °C, notamment lors des transports par bateaux vers l’Afrique du Sud, quand le trajet passe par l’équateur. Avec le transport aérien, lors de l’entreposage sur le tarmac, les températures peuvent aussi devenir problématiques, comme à Dubaï. A.Vogel n’a donc pas privilégié l’utilisation de conteneurs standards. Mais se limiter à des conteneurs réfrigérés n’était pas une meilleure option, car ils auraient fortement alourdi les coûts.

Pour Dachser, une solution s’est imposée : faire preuve d’un maximum de flexibilité. Ainsi, les produits naturels voya­gent ainsi dans des caisses adaptées à la saison. Les mois d’été, le transport se fait par conteneurs réfrigérés et à partir d’octobre, le transport vers l’Afrique du Sud peut s’effectuer dans des conteneurs ordinaires. Les produits envoyés par avion le sont par vol direct, pour éviter le transbordement et les immobilisations dans la fournaise de Dubaï. "En collaboration avec Dachser, nous avons trouvé le compromis idéal", se réjouit Bernhard Bärtschi.

Une approche en réseau unique

"Pour mettre en oeuvre des solutions logistiques flexibles, il faut toujours penser de manière interdisciplinaire et multimodale", conseille Samuel Haller. C’est ainsi que notre groupe a fait tour à tour appel à des experts qualité et BPD du secteur Life Science & Healthcare (LSH), des spécialistes du transport aérien et maritime en conteneurs et lots complets de Dachser Air & Sea Logistics et à des experts de Dachser Cargoplus Food. "Cette approche en réseau n’est pas à la portée de tous les prestataires logistiques et différencie Dachser dans le cadre de notre dé­marche interlocking" souligne Samuel Haller.

...dans la fabrication de remèdes naturels efficaces
...dans la fabrication de remèdes naturels efficaces

La Supply Chain s’est nettement simplifiée

De l’évaluation des risques aux mesures pour les prévenir jusqu’à la définition des processus et la formalisation par Dachser et A.Vogel, les échanges entre ces intervenants ont duré environ un an. Des consultations ont été menées et les processus discutés, révisés et réorganisés. "En dernier ressort, c’est toujours le client qui décide de la façon de procéder" souligne Samuel Haller. Bernhard Bärtschi se réjouit de la façon dont la Supply Chain s’est finalement simplifiée. Il précise que cela a nettement réduit les coûts et qu’A.Vogel utilise aujourd‘hui surtout l’offre de fret maritime de Dachser, que viennent compléter du fret aérien ainsi que des prestations de Cargoplus Food qui assure le transport routier en lots complets vers la Grèce, l’Irlande, la Suède et dans le nord de la Grande Bretagne.

Grâce à l’approche intégrée, la qualité des livraisons s’est, dans l’ensemble, améliorée. "Si le transport est un produit de base, les conseillers de Dachser ont su l’intégrer dans un concept logistique global", indique Bernhard Bärtschi. Le résultat est une Supply Chain optimisée, au sein de laquelle les standards de qualité pharmaceutique sont respectés et documentés de bout en bout, se réjouit-il, si bien que la rapidité et la fiabilité des livraisons constituent désormais un argument de vente supplémentaire pour A.Vogel.

Contact Lou-Edel Bellaton