News

Premier train de fret DACHSER de la Chine vers l'Europe

DACHSER en tant que prestataire de services logistiques a organisé son premier train de fret entre la Chine et l'Allemagne. Transportant cinquante conteneurs de 12 mètres, le train a atteint Ludwigshafen, en Allemagne, fin décembre.

Transportant cinquante conteneurs de 12 mètres, le train a atteint Ludwigshafen, en Allemagne, fin décembre.

Il s'agit du premier train de fret vers l’ouest organisé par les équipes DACHSER d’Allemagne et de Chine. DACHSER avait déjà mis en place l'an dernier un train de fret régulier pour les produits chimiques à destination de l'est. Pour cet itinéraire, l'équipe de DACHSER Chine a coordonné l'ensemble du processus de collecte avec l'opérateur ferroviaire, y compris le ramassage, la porte au terminal et le dédouanement. À Ludwigshafen, l’agence DACHSER de Mannheim a organisé la distribution des conteneurs via le réseau DACHSER vers d’autres villes d’Allemagne et d’Europe.

«La pandémie et la rareté des capacités de fret aérien et maritime qui en résulte ont conduit à une demande accrue de fret ferroviaire. C'est aussi la haute saison en ce moment en raison du nouvel an chinois en Asie, qui a également alimenté le marché », déclare Vedat Serbet, responsable des services ferroviaires EMEA chez DACHSER. «Nous constatons que de plus en plus de clients recherchent des solutions de transport fiables et rentables entre les deux continents et choisissent finalement l'option de fret ferroviaire.»

Une alternative fiable et compétitive

La nouvelle route de la soie, qui relie la Chine à l'Europe via Erenhot en Mongolie, puis la Russie, la Biélorussie et la Pologne, offre une route terrestre avec des conditions stables pour le transport, par exemple, de produits chimiques. En même temps, cette solution est une alternative efficace et rentable au fret aérien et maritime. «Le transport ferroviaire est fiable en termes de planification et permet aux clients de contourner les taux de fret maritime volatils ou les annulations soudaines de vols. Et enfin et surtout, il est plus abordable que le fret aérien », déclare M. Serbet.

Contact Lou-Edel Bellaton